Vous êtes ici : AccueilEtablissementsSA2PORGANISATION
ORGANISATION

LES ANTENNES ET LES UNITES TERRITORIALES D'INTERVENTION

Le service est implanté sur trois sites appelés « antennes » :

  • Antenne de Lormont
  • Antenne de Libourne.
  • Antenne de Langon. 

La répartition géographique de l'intervention du SA2P sur le département de la Gironde suit un découpage par « unités » territoriale.

  • Unité Médoc.
  • Unité Blayais.
  • Unité Bassin d'Arcachon.
  • Unité Libournais.
  • Unité Langonnais.

A chaque unité correspond une équipe composée de mandataire judiciaires et de personnels administratifs, sous la responsabilité d'un Chef de Service. 

L'antenne de Lormont (siège du service).

Cette antenne, regroupe les unités Médoc, Blayais, Bassin d'Arcachon pour la mise en œuvre des MJPM (Mesures Judiciaires de Protection des Majeurs). Les équipes de ces trois unités prennent également en charge les personnes domiciliées sur une partie de la Communauté Urbaine de Bordeaux.

Les délégués aux prestations familiales chargés de la mise en œuvre des Mesures Judicaires d'Aide à la Gestion du Budget Familial (MJAGBF) sont également rattachés au site de Lormont. Ils interviennent sur l'ensemble du département.

L'unité de « consultation juridique » qui assiste dans leurs missions les mandataires judiciaires et les délégués aux prestations familiales est également située à Lormont.

L'antenne de Libourne

Les professionnels rattachés à cette antenne interviennent uniquement dans le cadre de « MJPM » (Mesures Judiciaires de Protection des Majeurs), sur les territoires du Libournais et de l'Entre-deux-mers. 

L'antenne de Langon

Les professionnels rattachés à cette antenne interviennent uniquement dans le cadre de « MJPM » (Mesures Judiciaires de Protection des Majeurs), sur les territoires du Sud Gironde, et le Sud de la Communauté Urbaine de Bordeaux.

L'UNITÉ JURIDIQUE

Le besoin d'une assistance juridique interne a émergé au fur et à mesure de l'évolution du service.

Créée en 2006, l'unité juridique accompagne les mandataires judiciaires à la protection des majeurs et les délégués aux prestations sociales dans les dossiers juridiques les plus complexes..

Deux conseillères juridiques traitent l'ensemble des dossiers du SA2P.

La supervision de leur travail est confiée à deux chefs de service, juristes de formation initiale.

LES INSTANCES INSTITUTIONNELLES

Des instances de régulation permettent aux intervenants (mandataires, délégués aux prestations, personnels administratifs) de coordonner et analyser les actions conduites auprès des personnes, adapter l'évolution générale du projet de service à son environnement. 

Les réunions de « suivi de situation » par unité, ont lieu tous les quinze jours. Elles permettent aux mandataires judiciaires à la protection des majeurs ou aux déléguées aux prestations familiales d'étudier des situations difficiles et / ou préoccupantes. Les échanges, animés par les chefs de services entendent dégager des pistes de réflexion et d'intervention. Cette réflexion collégiale à caractère institutionnel réduit le risque d'isolement des intervenants. La participation d'une psychologue à cette instance apporte un éclairage spécifique pour une meilleure compréhension des situations analysées. 

Les réunions « d'analyse des pratiques ». Les mandataires et les délégués aux prestations familiales participent à ces réunions mensuelles animées par une psychologue.

Cette instance n'a aucun caractère décisionnel. Il s'agit d'ouvrir un espace d'expression aux professionnels, centré sur les difficultés relationnelles qui peuvent survenir dans l'exercice de leur mission auprès des personnes protégées. L'un des objectifs est également de rompre le risque d'isolement du mandataire ou du délégué aux prestations sociales. 

Les réunions de « briefing ».  Au niveau de chaque unité, cette réunion bimensuelle a une visée pragmatique. Elle permet de faire le point, sur l'exécution des tâches, réguler la coopération entre les mandataires et les personnels administratifs. L'objectif étant de développer en permanence la compétence collective de l'unité de travail.. 

Les réunions de « fonctionnement », animé par la Directrice du service cette réunion, par unité, est trimestrielle.

L'objectif est de transmettre des informations relatives à l'actualité du service, son évolution, son organisation mais aussi de recueillir les propositions exprimées au niveau de chaque unité de travail. 

Les réunions « générales ». Ces réunions annuelles ou biannuelles, rassemblent l'ensemble du personnel du service afin de communiquer des informations ou orientations de portée générale pour le service.

 



Actualités